Inktober 2019 !

Je participe au challenge Inktober 2019 !

Pour ceux qui ne me suivent que sur ce blog, vous pouvez suivre tous mes posts Inktober sur mon compte Instagram ici :
https://www.instagram.com/malika_smith_blog/?hl=fr

Voici un aperçu de ce qui vous attend avec les trois premiers thèmes des jours 1, 2 et 3 ( Anneau, Stupide et Appât) :

      


Contrairement à l’année dernière où j’avais fait de l’encrage pur, cette année, j’ai décidé de tout mixer ! Easy marble, encre, numérique, crayon papier…

Le niveau des illusrateurs est particulièrement haut cette année, c’est un challenge que je recommande à tous ! 🙂

Inkment vôtre,

Malika Smith

Like it? Share it!:
0

Le Merton Arts Festival continue !

Le Merton Arts Festival continue jusqu’à ce dimanche.

Vous pourrez y voir certains de mes tableaux. Comme je sais que la plupart d’entre vous n’ont pas choisi de traverser la Manche ce week-end, voici un aperçu :


Et sinon avec PERL, on s’est bien amusés à faire quelques expériences en fluid art. À renouveler !







Merci à l’équipe des encadreurs pour votre travail malgré l’emploi du temps chargé et les sollicitations de dernière minute, folie du festival oblige !

Be creative!

Malika Smith

Like it? Share it!:
0

Note dont tout le monde se foutra mais qui me fera du bien…

Ça faisait environ deux ans que j’essayais de publier une note sur mon retour d’Australie (oui, ça date…), mais à chaque fois, c’était la même : je butais sur les croquis et je laissais tomber… Ou je trouvais un prétexte, une soi-disant priorité pour ne pas m’y mettre. Et du coup, ça ne sortait pas…

Bref, j’ai enfin trouvé le moyen de pondre cette foutue note (en mode un peu expéditif, je le conçois…).

Résumé métaphorique cracra d’une période caca…

Malika Smith

Like it? Share it!:
0

Mon Papi est parti…

Je le revois là, m’enseignant les bases du jardinage.

Lui, adroit, le geste affirmé, les mains bien placées sur son râteau (qui devait faire deux fois ma taille à l’époque…), m’observant d’un œil bienveillant, alors que moi, malhabile, du haut de mes trois ans, je ne m’efforçais qu’à une chose : ne pas souiller mes chers petits souliers vernis dans la terre…

J’avais encore bien du chemin à parcourir….

Alors je n’ai pas pu m’empêcher de peindre cette scène, d’après une photo que j’aime bien.


Au revoir papi.

M.S.

Like it? Share it!:
0