La nuit où je n’ai pas renoncé à être un elfe

Après une super soirée délurée avec mes oreilles, je prenais le chemin du retour, non sans quelque nostalgie…



C’est ainsi qu’à 3h du mat’ en pleine rue, je décidais de m’amuser encore un peu auprès de passants “légèrement” imbibés :

(Désolée pour cette note faite à la va-vite mais je suis en plein rush de fin d’année !)

Like it? Share it!:
0

La soirée où j’ai testé être un elfe

Après la séance de maquillage, j’ai pris le métro pour rejoindre une copine au ciné ( Comment ? Vous n’allez pas voir des films habillé en elfe vous ?? Nonnn ? ).

J’en ai profité pour tester mes supers oreilles sur les voyageurs. Juste comme ça pour voir si les gens réagissaient…

Ben croyez le ou pas, mais seuls les enfants et les mecs bourrés ont réagi. Ignorance totale de la part des autres Panamiens.

Votre conclusion pour le rapport de l’enquête ?

Like it? Share it!:
0

Le jour où je me suis transformée en elfe…

Plus que 2 jours avant le sortie de Bilbo le Hobbit. L’occasion était trop bonne pour vous faire partager mon histoire d’oreilles pointues :

j’ai eu le grand honneur de me faire maquiller par la belle et talentueuse Mélodie Ras qui a réalisé un de mes rêves les plus fous : devenir un elfe ! (oui, mes délires valent ce qu’ils valent, mais au moins, dès que je peux les concrétiser, je fonce ! N’en déplaise aux rabats-joie…)

Avant même que Mélodie ne m’applique mes oreilles, j’étais déjà dans le rôle :

* ce sont plutôt des boissons attribuées aux Dieux de l’Olympe, mais les elfes vivant plusieurs centaines d’années et sachant maîtriser la magie, vous serez indulgents, hein ? De toute façon, à cet instant, je n’avais pas la possibilité d’avoir Wikipédia sous les yeux pour me préciser que c’était plutôt de l’hydromel…

Contrairement à Mélodie qui est maquilleuse pro, je suis une inculte en matière de maquillage, j’ai donc découvert plein de produits magiques comme le fond de teint-quasi-invisible-qui-te-fait-disparaître-tes-cernes-de-la-veille-et-tes-imperfections-de-crapaud-sans te-coller-un-teint-orange :

Le mascara vibrant :


Pour les costumes, j’avais ramené toute une valise de robes. Mélodie en avait aussi beaucoup à me proposer mais finalement, c’est une étole nouée autour de mes épaules qui a fait l’affaire

Au final, le rendu était plutôt réussi, il a juste fallu passer par Photoshop pour effacer la jointure entre la vraie et la fausse oreille :


Galadriel n’a qu’à bien se tenir !

La suite au prochain post !

Like it? Share it!:
0

Écoblog


Afin de réduire notre empreinte sur l’environnement, le site http://www.bonial.fr/ propose une activité de reboisement (pour l’instant en Bretagne).

Pour participer, c’est très simple, il vous suffit de coller leur badge Zéro Carbone sur votre blog, de parler de leur démarche et de les contacter pour qu’ils s’engagent à planter un arbre qui compensera les émissions de CO2 générés par votre blog.

http://www.bonial.fr/environnement/blog-neutre-en-carbone/je-veux-participer/

Extrait de la très claire explication de Voyagemexico.com qui vous aidera comme moi à mieux comprendre :

Quoi? Un blog ça émet du CO2 ?

 Si mon blog n’a rien à voir avec le pot d’échappement d’une voiture ou les cheminées d’une usine, il n’en demeure pas moins qu’il est à l’origine d’émissions de CO2. Son fonctionnement et les visites qu’il génère ne sont possibles que grâce à l’utilisation de serveurs et autres matériels informatiques. Et c’est précisément leur utilisation, la consommation électrique qui en découle et le refroidissement de ces équipements qui entraîne de la consommation de CO2.

La consultation d’une page web conduirait en moyenne à l’émission de 0,02 grammes de CO2. Pour un blog avec un trafic de 15 000 pages vues par mois (ce qui, soit dit en passant est loin d’être le cas du mien), les émissions annuelles de dioxyde de carbone s’élèvent à 3,6 kg.

Bloggueurs, à vous de jouer, vous avez toutes les clés en main !

Source illustration arbre : http://www.sticknet.fr/

Like it? Share it!:
0