Barbara

 

France Inter met à notre disposition plusieurs reportages retraçant la vie de la longue dame brune agrémentées de quelques interviews :

http://www.franceinter.fr/archives-diffusions/384703/2012-07

Alors si vous aussi vous avez été bercé pendant votre tendre enfance sur les airs de L’Aigle Noir ou de Marienbad, vous avez jusqu’en 2015 pour écouter les archives, ça va, ça vous laisse un peu de temps ! 🙂

Like it? Share it!:
0

New-York. Partie 2 et fin : Magasins fous &Co

À New-York, le nombre impressionnant de grands magasins pourrait donner le vertige à une shoppeuse addict.

Pour ma part, certains m’ont poussée à me baffrer comme une grosse malpropre comme au M&M’s Store :

Bah oui, il fallait bien goûter les M&M’s au beurre de cacahuète, ceux à la fraise, parfum cranberry ou framboise que nous n’avons pas encore à disposition en France… Et puis en tant que chocolavore, il fallait aussi vérifier si le M&M’s fushia était meilleur que le M&M’s cyan, vous comprenez…

D’autres magasins vous font immédiatement retomber en enfance comme le Toys R’Us avec un gros T-Rex animé :

Le Lego Store n’est pas mal non plus avec son dragon tout en Lego qui parcourt les murs du magasin

Mais d’entre tous, celui qui nous a le plus choqué restera “American Girl Place” :

Comprenez bien qu’ici, tout est fait pour que les petites filles aient une poupée qui leur ressemble trait pour trait. Une fois qu’elles l’ont choisie (parmi plusieurs centaines de poupées à environ 100$), elles peuvent décider de s’habiller comme leur nouvelle amie en plastique.

Mais l’imagination des commerciaux ne s’arrête pas là, non, car désormais, elles peuvent ensuite l’emmener chez le coiffeur, lui faire se percer les oreilles, un Spa pour 12$ ou encore un petit séjour à l’hôpital (car c’est bien connu, les poupées attrapent souvent des pneumonies) !!!

Bon évidemment, il n’y avait que des bourges qui pouvaient permettre ce genre de fantaisies à leur fille. J’imagine le tableau :

* – Maman, ma poupée est toute décoiffée !

– Ne t’en fais pas ma puce, je prends tout de suite un rdv chez le coiffeur !

N’empêche que, quand même : quand mes poupées étaient décoiffées, ma mère ou mes amies m’apprenaient à les brosser ou à leur faire des coiffures. Si les petites Américaines apprennent à devenir des assistées dès leur plus jeune âge, où va t-on ?

Bref, comme nous avions décidé que nous avions suffisament vu de conneries comme ça, voici un petit aperçu du reste de notre voyage (plus culturel, vous l’aurez compris) :

– l’American Museum of Natural History : beaucoup plus moderne que le notre avec de magnifiques trompe-l’oeil peints pour chaque espèce (ici des caribous)

– Le MET, un peu l’équivalent de notre Louvre :

– Central Park :

– La vue vertigineuse des buildings depuis l’Empire State Building

– Et la vue magique de nuit depuis le Rockfeller Center (forcément ça ne rend rien sur la photo) :

– Le Brooklyn Bridge :

J’aurais tellement d’autres choses à vous raconter sur ma semaine à New-York : les massages dans un boui-boui de Chinatown, Little Italy, les pâtisseries fluos dégueu que nous avons mangées, SoHo etc… mais le temps me fait défaut.

Ce sera donc ma dernière note sur mon voyage en Amérique car la rentrée approche et il faut bien que je vous prépare mes prochaines aventues sur Paname !

 

Oh, et j’oubliais : je participe au concours de blogs Cosmopolitan, donc si ce blog vous plaît, n’hésitez pas à voter pour moi ici :

http://www.cosmopolitan.fr/sap/blogsalaune/entrant/1800291

Vous avez le droit à un vote par jour !

D’avance merci !

Like it? Share it!:
0

New-York. Partie 1 : Liberty Island

Ce que vous voyez sur la photo : la touriste un peu con-con, la statue de la liberté, majestueuse, le ciel bleu

Ce qu’on ne vous montre pas : ce qui se passe réellement sur le bateau :

Nous avons aussi accosté à Ellis Island, lieu de passage obligatoire pour tous les immigrants. Il y en a eu plus de 12 millions entre 1892 et 1924 :
Dans la salle d’enregistrement, il pouvait s’y entasser jusqu’à 5000 personnes par jour. Les immigrants devaient subir des tests médicaux (physiques et mentaux), d’alphabétisation etc.
250 000 personnes n’ont pas été acceptées à New-York suite à ces tests (ou bien parce que les quotats étaient déjà atteints), soit 2% des arrivants. Ils étaient donc invités à repartir illico (sachant qu’à l’époque, le simple trajet de quelques heures en avion n’existait pas hein, fallait se retaper les remous en bateau pendant lonnnnngtemps)

Le joyeux bordel où étaient entreposés les bagages. Fallait mieux éviter d’en perdre un…

ps : au fait, savez-vous pourquoi la statue de la Liberté est verte ?

À la base, la statue de la Liberté est en cuivre, donc elle était de couleur rouge/brun légèrement doré. Avec le temps, le cuivre s’est oxydé et une couche de vert est apparue !

 

Bonus pour vous les ptits choupinous ! :

La dernière fois que j’ai pénétré une femme, c’était la statue de la Liberté“. (Woody Allen dans Crimes et Délits)

Voilàvoilà, hu hu

Like it? Share it!:
0

Canada. Partie 3 : Les chutes du Niagara

Quand on arrive devant les chutes du Niagara, on est subjugué devant tant d’immensité :

Mais très vite, on se rend compte que la beauté attire une faune assez invraisemblable :

On a même croisé des mormones en chaussures de rando et baskets, c’est dire…

À certains moments, on se serait crus dans une foire dont le but premier aurait été de se prendre en photo. Certains se faisaient même bien tremper en s’approchant de trop près des chutes, pensant obtenir THE photo…

Même les goélands sont prêts à tout : Matthew, qui a eu la gentillesse de nous accompagner s’est fait piquer son sandwich par l’un d’entre eux, un tantinet agressif

Évitez de vous retourner : les investisseurs ont bousillé le paysage en y implantant de gros buildings moches : casinos, hôtels de luxe…
(d’ailleurs ceci n’est pas une de mes photos, je l’ai trouvée sur le net. Sur place, j’étais trop écœurée pour les photographier)

Tout ça pour que de gros touristes richous puissent admirer les chutes 5 secondes avant de se concentrer sur leurs machines à sous…

 

Like it? Share it!:
0